L’avenir est à la relocalisation ouverte

Edito du numéro zéro du Proximité-Seine

L’avenir est à la relocalisation ouverte La relocalisation cherche l’échelle territoriale qui permet de produire, d’échanger des biens ou des services, dans les meilleures conditions environnementales et sociales. La relocalisation crée du lien et des rapports sociaux réels entre les habitants. La relocalisation touche tous les domaines de la vie d’un territoire, l’agriculture, l’industrie, l’artisanat, le commerce, les services, l’eau, l’énergie, l’habitat, l’éducation, la culture, le social, la santé … et bien sûr la démocratie. Elle concerne tous les espaces, qu’ils soient ruraux, urbains, péri-urbains. Elle peut être conduite par des acteurs publics, privés ou associatifs, … La relocalisation ouverte n’est pas à confondre avec le protectionnisme. Il ne s’agit pas de se protéger des autres. Il s’agit de mettre un terme à cette mobilité insensée source d’un gaspillage considérable et d’inégalités. Chaque région développe son autonomie, tout en articulant son existence avec les autres régions. La relocalisation est nécessaire pour maîtriser à nouveau le sens de nos actes. La société mondialisée dissimule les impacts sociaux (inégalités, précarités), environnementaux (énergies, ressources naturelles, pollutions…) et bafoue le bien-être général. Dans une société relocalisée, chacun mesure concrètement les conséquences de ses gestes de la vie quotidienne, et ainsi reconsidère son mode de vie au bénéfice de toutes et tous.

La relocalisation est déjà en marche. Vous tenez dans vos mains, le numéro zéro d’un nouveau trimestriel.
- Proximités s’attache à défendre les valeurs de la relocalisation, la démarchandisation du monde, l’écologie et l’égalité (entre sexes, âge, revenus,…), à interroger les liens richesses revenu-travail et à questionner la notion de propriété (notion d’usages et de mésusages).
- Proximités s’attache à présenter les expériences les plus alternatives et novatrices, même si elles sont informelles et/ou illégales au regard de notre droit actuel.
- Proximités se veut un outil pratique pour aller à la rencontre de la population : montrer par des exemples de réalisations concrètes que la relocalisation est possible et donner envie d’aller dans ce sens.

Source : http://www.proximites.net/Edito-du-no0

zp8497586rq