(F)Estives 2013 à NDDL : CR du 6 août

Malgré une organisation de dernière minute et des conditions de rassemblement inhabituelles (mais fort sympathiques), nous nous retrouvâmes une quarantaine d’inscrits en arrivant à la ZAD, pour une centaine de participants au total !

On peut lire aussi un CR sur le site de Reporterre : http://www.reporterre.net/spip.php?article4568

CR compilé (au fur et à mesure des contributions) par Boris P., Christian S. et Michel L.

Source : http://www.les-oc.info/2013/08/festives-2013-cr/

 

Lundi 5 août 2013 – Matin – Plénière Logo-NDDL_2013[…]

carnets_nddl

Dessin de Soazig ZZ Dréano qui a publié l’article « Reportage dessiné au festival anti-aéroport à Notre-Dame-des-Landes », sur rue89 ; http://www.rue89.com/2013/08/10/reportage-dessine-festival-anti-aeroport-a-dame-landes-244815

Mardi 6 août 2013 – Matin

Décroissance 2014 Continuité du site Internet : decroissance-elections.fr http://decroissance-elections.fr/appel-a-convergences-des-decroissants-antiproductivistes-et-anticapitalistes-en-vue-des-elections-de-2014/

1. Municipales : Quelles propositions ? Pour la souveraineté locale et la démocratie de proximité. Pour l’autonomie des territoires et des communes. Contre la recentralisation et la métropolisation. Pour la solidarité et contre la concurrence entre territoires.   Au-delà des détails des propositions, les budgets expriment des priorités. Se sont ces priorités que nous voulons changer. Les collectivités, en tant qu’organisations, doivent aller vers l’exemplarité : dans leur fonctionnement, leurs pratiques, leurs achats (services, produits, eau, énergie…). Et particulièrement les assemblées d’éluEs : chaque Conseil Municipal vote un règlement intérieur qui mérite souvent lecture et amendements (droits de parole…).

Démocratie

  • Pour des processus d’information, de participation et de décision par le plus grand nombre (commissions ouvertes).
  • Pour la transparence des débats, des décisions et la publication (en mairie et en ligne) des documents.
  • Pour un pluralisme des modes de décision (préférendum, référendum, conférence de citoyens)
  • Pour un pluralisme des modes de désignation (tirage au sort, préférendum, élection),
  • Pour des mandats non cumulables – courts – révocables – impératifs.
  • Pour des procédures de compte rendu de mandat,

Alimentation

  • Pour des systèmes alimentaires locaux et de qualité.
  • Pour la souveraineté alimentaire des territoires.
  • Pour une éducation de tous à la qualité de l’alimentation : provenance, culture, qualité, préparation.
  • Pour l’agriculture urbaine et scolaire (avec l’aide des services municipaux pour la culture).
  • Contre les règles sanitaires issues de l’agro-industrie et qui bloquent les expérimentations locales.
  • Contre la privatisation des services de cantine.
  • Pour des services publics de cantine, de proximité, approvisionnés localement.
  • Pour la mise en régie de l’approvisionnement des cantines (cf Mouans-Sarthoux ou Barjac).
  • Pour des repas alternatifs (sans viande) dans les cantines.
  • Pour la diminution, la valorisation et le compostage des déchets de cantine.
  • Contre l’emprise de la grande distribution : limitation des horaires d’ouverture, des surfaces, voire interdiction des implantations.

Partenaires-ressources : Relocalisons, AMAPs, GAB, CIVAM, Confédération Paysanne, initiatives de Transition, Incroyables Comestibles, BioConsomm’acteurs, Minga, Colibris.

Santé

Pour le développement de services publics de soins de proximité et la gratuité des soins de base (dentaires…).
Partenaires-ressources :

Agriculture

  • Pour la préservation des terres agricoles et la redensification.
  • Pour les circuits courts de proximité.
  • Pour la préemption des terres nécessaires à l’installation de cultures vivrières.

Partenaires-ressources : Relocalisons, AMAPs, GAB, CIVAM, Terre de liens.

Préservation

  • Pour un inventaire des haies, bocages, zones humides et zones naturelles remarquables.
  • Pour la préservation de la nuit : limitation de l’éclairage public, arrêt des illuminations de noël, arrêt de l’éclairage commercial.

Contre l’affichage publicitaire.

Pour l’affichage citoyen et associatif.
Partenaires-ressources : Paysages de France, Casseurs de pub.

Ressources, déchets

  • Pour des services publics locaux de l’eau et de l’énergie.
  • Pour la gratuité et la tarification progressive de l’eau et de l’énergie.
  • Pour la réduction puis la réutilisation puis la valorisation puis le recyclage des déchets ménagers ET professionnels.
  • Pour des services publics d’accompagnement et de formation à la réduction des déchets.
  • Pour les ateliers de réparation et les ressourceries.
  • Pour la distribution de composteurs en bois et la mise en place de poulaillers.
  • Pour des circuits courts de traitement des déchets.
  • Contre la privatis ation des services de collecte et de traitement des déchets.
  • Pour des services publics de collecte et de traitement des déchets.
  • Pour la distribution gratuite de produits d’entretien et d’hygiène non polluants (savon noir).
  • Pour des expérimentations de mise en place de toilettes sèches (écoles, habitat collectif).
  • Pour des filières d’assainissement collectif et individuel en phytoépuration.
  • Contre le tout à l’égout.

Partenaires-ressources : Compostiers.

Habitat, urbanisme

  • Pour la réappropriation de l’usage des espaces privatisés (locaux, logement).
  • Pour le développement de l’habitat partagé.
  • Pour des terrains de vie et le droit à l’habitat léger.
  • Pour un accueil solidaire des gens du voyage.
  • Pour la sobriété énergétique (isolation des bâtiments).
  • Pour l’agriculture urbaine : des espaces de culture (potagers, vergers) dans tout programme d’habitat.
  • Contre le zonage et le tout automobile.

Partenaires-ressources : Halem,

Transports

  • Pour la gratuité des transports en commun.
  • Contre l’emprise de la voiture : limitation à 30 km/h en ville voire interdiction.

Partenaires-ressources : Vélorution.

Slogans :

  • Pour la réappropriation de la démocratie
  • Pour la sortie du tout automobile
  • Pour un urbanisme convivial

2. Municipales : Quelle stratégie ?

Appel à la constitution de listes municipales « Pour la réappropriation de la démocratie de proximité ». Appel à la création de collectifs politiques MAIS non électoraux / post électoraux. « Guérilla » sur les programmes des candidats : être présents et critiquer / proposer.   Diffusion du mémento du candidat du ministère. Faire le lien avec toutes les initiatives « d’outillage » des citoyens ou candidats : voir les fiches BIZI, FNH, Colibris…   Qui veut rejoindre l’équipe de coordination ? Qui veut rejoindre l’équipe technique (site Internet…) ?
19-20 Bretagne France 3 2013 08 06 19 00 cut from Mouvement des OC on Vimeo.

 

Mardi 6 août 2013 – Après-midi Europe :

1.Européennes : Quelle stratégie ?

  • En nous adressant typiquement à tous ces « gens » comme ces 35 000 qui sont venus pendant 2 jours à NDDL
  • Nous devons tirer les leçons positives et négatives de notre première campagne de 2009 : nous ne devons pas nous satisfaire de simplement faire notre apparition politique mais nous devons être en capacité de faire des propositions, sur l’Europe et sur l’Euro
  • Nous devrions oser mettre en avant une rupture écologique.

2. Européennes : Quelles propositions ?

  • Nous ne devrions pas aller aux élections simplement pour dire « ce que nous sommes » mais pour dire « ce que nous proposons » aux autres.
  • A qui : proposition de prendre contact avec des groupes comme Bizi…
  • Stratégie non pas « identitaire » mais « identifiante » ; non pas « unitudinaire » mais « unifiante ».
  • Calendrier : 1/ réalisation d’un Appel pour une véritable rupture écologique avec l’UE européenne et l’Euro 2/ Contact avec les mouvements et personnalités susceptibles de partager nos perspectives politiques, en régions et en Europe 3/ Rencontres à partir de fin octobre (Dimanche 27 octobre à Grigny – 69 ?)

ADEROC (Association des Rencontres des Objecteurs de Croissance) : Réunion de préparation des rencontres 2014 – 2015

1. Prochaines rencontres Rencontres d’hiver = plutôt « approfondissement » Rencontres d’été = plutôt « découverte »

2. 2014
En Pays Basque, avec d’autres composantes de l’altermondialisme et de l’objection de croissance…
Plutôt début juillet. 12-13-14 juillet 2014
Thème : autour de la question de l’espace écologique Territoire, régionalisme, souveraineté des territoires, après-développement, biodiversité du vivant / biodiversité des cultures Faire valider par BIZI en septembre à Michel L Contacter La Ligne d’Horizon à Christian S
Contacter Les Amis de la Terre à A Dordé, Michel L

3. 2015 Dans le Nord, en collaboration avec la mouvance OC du nord et de l’est de la France et nos amis belges du Mpoc…

4. Rencontres de printemps   Lieu : St Jean du Gard Date : 23/03/14 ou 30/03/13 Thème : La crise, une opportunité pour les expérimentations sociales et les alternatives concrètes.

5. Foire à l’autogestion : Bonne manifestation « œcuménique » En faire à l’initiative des OC ailleurs qu’à Paris et Toulouse ? (Une autre en préparation dans le Gard)

6. Participation au Festival de la Transition ? OK à Thierry B

7. Elargissement de l’ADEROC Inscription à la liste mail ADEROC de Ophélie + Stéph Madeleine + Vinc Liegey à Boris P

8. Liste de diffusion commune aux sensibilités de l’OC Créer une liste commune aux divers OC organisés dans d’autres mouvements : ATTAC, EELV, Miremont, NPA, Alternatifs…? Qui fait ? Fred et Pascal

Soutenez les actions des décroissant.e.s

Si vous désirez soutenir financièrement les campagnes des décroissant.e.s, il suffit de faire un chèque :

  • à l’ordre de l’ADOC
  • l’envoyer à ADOC Pallières 30140 THOIRAS
  • indiquer au dos du chèque le nom de la campagne (municipales, européennes, locales…) que vous soutenez, ou le nom de la structure (PPLD, MOC, un collectif local, fonctionnement général des campagnes …)
  • si vous êtes imposable, vous recevrez un reçu qui vous donnera droit à une réduction d’impôt de 66% du don effectué

Ce soutien est essentiel pour que nous puissions continuer à diffuser nos idées. Merci de votre aide

 http://decroissance-elections.fr/wp-content/uploads/2012/04/mocppld_x.jpghttp://decroissance-elections.fr/
decroissance-elections-coordination@lists.riseup.net

Guide de la candidate et du candidat objecteur de croissance

.
0- Documents ressource :

– le memento du candidat http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/les_candidatures
– compte de campagne : http://www.cnccfp.fr/index.php?art=732

Documents à remplir extraits de ces deux notices :

1- Conditions pour être candidat :
– avoir 18 ans à la date du premier tour,
– être inscrit sur les listes électorales
– Il n’est pas nécessaire de figurer sur la liste électorale d’une des communes de la circonscription législative au titre de laquelle le candidat souhaite se présenter.
– Il est recommandé, mais pas nécessaire, de trouver unE suppléantE d’un sexe opposé
– Il n’est pas nécessaire d’être adhérent au PPLD ou au MOC. Les autres affiliation ne seront pas vérifiées. Il suffit simplement d’adhérer à la plateforme de convergence des OC
http://www.les-oc.info/2009/09/plateforme-de-convergence/
http://www.partipourladecroissance.net/?page_id=6122

2- Documents de candidature à fournir et remplir
– déclaration de candidature selon une annexe se trouvant dans le mémento du candidat (voir pièce jointe) :
Elle doit contenir les mentions suivantes :
– nom, prénoms, sexe, date et lieu de naissance, domicile, profession du candidat 1 ;
– ces mêmes informations pour la personne appelée à remplacer le candidat en cas de vacance de siège ;
– désignation de la circonscription dans laquelle il est fait acte de candidature ;
– étiquette politique visible : PPLD, MOC, nom d’un groupe locale (Yvelines décroissance, …), nom d’un autre parti dans le cas d’accord local
– signature du candidat.
Acceptation écrite du remplaçant.(voir pièce jointe)
Cette acceptation doit faire l’objet d’un document distinct. Un remplaçant ne peut, à aucun moment, revenir sur son acceptation. Les remplaçants doivent remplir les conditions d’éligibilité qui s’appliquent aux candidats.
– Pièces justificatives
A la déclaration de candidature sont jointes les pièces de nature à prouver que le candidat et son remplaçant sont âgés de dix huit ans révolus et possèdent la qualité d’électeur. Pour apporter cette preuve le candidat et son remplaçant doivent fournir :
– soit une attestation d’inscription sur une liste électorale délivrée par le maire de la commune d’inscription dans les trente jours précédant le dépôt de la candidature ; il n’est pas nécessaire que cette commune soit située dans le ressort de la circonscription législative où il est candidat ;
– soit la copie de la décision de justice ordonnant l’inscription de l’intéressé (l’original devra être présenté) ;
– soit, si le candidat ou son remplaçant ne sont inscrits sur aucune liste électorale, la carte nationale d’identité en cours de validité pour prouver sa nationalité et un bulletin nº 3 du casier judiciaire délivré depuis moins de trois mois pour établir qu’ils disposent de leurs droits civils et politiques.

3- Documents financiers à fournir et remplir (à préciser et vérifier)
voir guide complet du candidat (clic)
Désigner un mandataire financier (personne physique) et le déclarer en préfecture dès le début de la campagne électorale. La déclaration se fait sur papier libre selon le modèle suivant : (ici le lien)
Le mandataire ouvrira un compte bancaire unique retraçant les mouvements financiers du compte (recettes et dépenses).
Attention : tout compte ayant un mouvement de compte devra être visé par un expert-comptable. Il est possible de faire des comptes de campagne à 0€ (ne nécessitant pas d’expert comptable) tout en réalisant des affiches légales, bulletins de vote et professions de foi (c’est à dire se limitant au R39). Ces dépenses comme celle des frais d’affichage sur les panneaux électoraux ne rentrent pas dans le compte de campagne.
Attention : un site internet devra être inscrit dans les comptes de campagne y compris s’il a été fait gratuitement.

4- Dépôt des candidatures:
dans le service de l’Etat (généralement préfecture) chargé de recevoir les candidatures entre le 14 et le 18 mai.
Le dépôt est obligatoirement réalisé par le titulaire ou le remplaçant. Un reçu provisoire (puis définitif par voie postale) sera délivrée.

5 – Campagne audiovisuelle (à vérifier) :
Dès lors qu’au moins 75 candidats se seront rattachés à l’AF-AdOC, les OC auront accès, à leur demande (avant Lundi 21 mai 2012), aux émissions du service public de la communication audiovisuelle (clip de campagne) pour une durée de sept minutes au premier tour et de cinq minutes au second,

6 – Rattachement à un parti politique (voir pièce jointe et pages 11 et 12 du mémento) (à vérifier)
En vue de la répartition de la première fraction de l’aide publique et, le cas échéant, de la participation à la campagne audiovisuelle, les candidats aux élections législatives indiquent, lors du dépôt de leur déclaration de candidature pour le premier tour, qu’ils se rattachent à l’AF-ADOC (sauf accord local)
explication : Le rattachement peut être différent de l’étiquette politique que le candidat revendique. Un candidat « sans étiquette » peut en effet souscrire une déclaration de rattachement de telle sorte que ses voix contribuent au financement du parti de son choix et que son rattachement permette la participation de ce parti à la campagne audiovisuelle.
Le parti ou groupement de rattachement doit être unique. La loi exclut qu’un même candidat puisse indiquer, au moment de sa déclaration de candidature, plus d’un parti ou groupement de rattachement.

7- Pièces jointes