Tous les articles par Lionel Chambrot

Communiqué « Décroissance 2019 »

« Décroissance 2019 » présente sa candidature aux élections européennes pour faire connaître au grand public le message de la décroissance. Pour cela, 40 femmes et 39 hommes se sont réunis par consensus autour de Thérèse Delfel (1) décroissante de longue date. L’ordre des autres candidats s’est fait par tirage au sort (2). Si la sobriété volontaire est pratiquée par nombre d’entre nous (3), notre ambition est clairement politique et généraliste (4).

Alors que la prise de conscience des problèmes écologiques progresse, que les questions relatives à l’anthropocène et à la collapsologie commencent à être débattues publiquement, la solution, simple et évidente, d’une décroissance collective globale, choisie et organisée, continue d’être ignorée par tous les partis politiques et par les médias.

Est-ce parce que les élites ont une empreinte écologique nettement plus élevée que la moyenne ? Parce que parler de décroissance propulserait automatiquement la question du partage au premier plan ? Ou parce que la croyance en la croissance perpétuelle aurait davantage colonisé l’imaginaire de ses bénéficiaires ?

Toujours est-il que la croissance reste l’alpha et l’oméga de politiques économiques qui mènent à l’effondrement, pendant que « 34% des 15-30 ans » pensent, comme nous, qu’il faut « prôner la décroissance » (5) et que beaucoup sont prêts à assumer publiquement qu’ils sont « décroissants».

Cette lente infusion des théories de la décroissance dans la société, à l’insu de ses élites dominantes, montre selon nous la résistance de la société, composée d’êtres humains, face à une économie partie en roue libre, et qui menace de tout détruire. Cela nous motive à combattre tous ceux qui veulent continuer à faire croître encore les macro-systèmes mondialisés d’approvisionnement, jusqu’à risquer leur rupture.

Nous soutenons qu’une relocalisation des activités productives, au sein de bio-régions autonomes, permettrait de préserver l’essentiel du bien vivre et de la civilisation. Nous demandons donc une réorientation complète des politiques publiques.
–> voir notre profession de foi

Pour cela, il faudrait certes que tout un chacun prenne la mesure de l’écocide en cours et assume ses responsabilités en exerçant son bon sens. Et nous avons besoin du sens de la mesure et des limites de toutes ces personnes ordinaires, magnifiquement humaines, voulant préserver la vie, de toutes ces «petites gens», qui ont déjà une empreinte écologique qui se rapproche de ce qu’il faudrait atteindre.

C’est avec le peuple que nous pourrons établir ce programme de transition économique qui permettra de construire ensemble des sociétés
écologiquement viables et socialement souhaitables.

Porte-parole :
François VERRET _ (77) _ 06 84 62 34 29 _ francois.verret(at)orange.f

Porte-parole :
Lionel CHAMBROT _ (54) _ 06 16 396 396 _ decroissancenancy(at)laposte.net

Télécharger ce communiqué en version PDF

  1. Thérèse DELFEL : http://decroissance-elections.fr/le-mot-de-therese-delfel-tete-de-liste-decroissance-2019/
  2. Liste des candidats : http://decroissance-elections.fr/liste-des-candidat-e-s-decroissance-2019-aux-elections-europeennes/
  3. Nous avons choisi de ne pas fournir de bulletin de vote ni de profession de foi, par enveloppe et dans les bureaux de vote. Nous demandons donc à nos électeurs de le télécharger puis de l’imprimer, ce qui représente une économie de plus de 800 tonnes de papier.
  4. Voir: http://decroissance-elections.fr/cest-quoi-la-decroissance/
  5. Sondage Odoxa 2015 : « 34% des 15-30 ans estiment qu’il faut changer de mode de vie et prôner la décroissance »
  6. Profession de foi : http://decroissance-elections.fr/la-decroissance-c’est-le-bon-sens/
    + Sondage Odoxa cité dans le clip de campagne : SONDAGE Odoxa