Appel à candidature pour les élections européennes Grand-Est

Appel pour une rupture écologique lors des élections européennes

vers une relocalisation ouverte, des coopérations interrégionales et la souveraineté des peuples

moc+ppld
La société de croissance accumule toutes les impasses : économique, environnementale, sociale, culturelle et politique. L’absurdité de ce modèle de société n’est plus à démontrer tant les inégalités sont devenues flagrantes, le mal-être de croissant et les désastres industriels, sociaux et/ou écologiques, presque quotidiens. La croissance n’est pas la solution. La croissance est le problème.

En parallèle, nous assistons à une transition en marche. La prise de conscience augmente et l’émergence d’alternatives concrètes connaît une forte dynamique. La société civile regorge de citoyens sensibles à la dégradation de notre monde et aux déséquilibres éco-systémiques. Ils soutiennent des expérimentations sociales et/ou vont se présenter aux élections en 2014.C’est pourquoi les élections européennes, au-delà des logiques électoralistes des appareils politiques, représentent une bonne occasion :

  • Pour remettre l’économie à sa place, au service de la société : pour l’instauration d’une monnaie commune à forte capacité de régulation et la mise en place de monnaies locales et régionales complémentaires
  • Pour une relocalisation ouverte : afin d’initier une transition vers de nouveaux modèles de sociétés soutenables, justes et démocratiques, nous soutenons une relocalisation de nos activités économiques et de nos décisions dans une logique d’espaces écologiques (qui redéfinit les besoins entre un plancher et un plafond).
  • Pour mettre en avant la décroissance des inégalités : par la mise en place d’un revenu pour touTEs (sous la forme d’une Dotation d’autonomie ou d’un Revenu inconditionnel), adapté à chaque territoire, et couplé à un Revenu Maximum Acceptable (RMA).

C’est d’une rupture écologique dont l’Europe a besoin !

Dans une logique de convergence, nous appelons à la constitution de listes ouvertes dans chacune des grandes régions européennes, à construire une autre coopération entre les peuples, en mettant nos décideurs face à leurs contradictions et à faire campagne : cette élection est l’occasion de s’intéresser, de mettre en réseaux, de rencontrer et surtout d’initier des démarches, initiatives, idées et collectifs avec les habitants. La résistance, l’expérimentation c’est maintenant !

Merci de bien vouloir faire suivre cet appel


moc+ppld

Une campagne pour la Décroissance dans le Grand-Est

Nous recherchons en France,

18 candidats soit 9 femmes et 9 hommes

pour l’Alsace, Bourgogne, Champagne Ardennes, Franche-Comté, Lorraine
Vous pouvez habiter ou être inscrit ailleurs que dans les régions citées (y compris à l’étranger)

Merci de nous communiquer votre accord par retour de mail

avec vos nom / prénom / sexe / âge / inscription ou non sur liste électorale / accord éventuel pour être porte-parole

Tirage au sort des candidats la semaine du 1° mai
Calendrier

Dépôt de la liste à Paris,

il faut un mandataire parisien pour déposer la liste en préfecture > merci de vous signaler

Date limite de dépôt de la demande de campagne audiovisuelle le 20/25 avril (estimation)

Ouverture du dépôt de la liste le 28 avril (estimation)
Limite de dépôt de la liste le 9 mai (estimation)
Ouverture de la campagne le 12 mai (estimation)
Scrutin le 25 mai
Autres demandes
Un mandataire financier dans le Jura pour faciliter l’organisation
> merci de vous signaler (campagne à zéro euro)

Un porte parole (au moins) par région voire par département pour relancer et solliciter les médias
> merci de vous proposer

En savoir plus
cf. mémento de 2009
Sur la déclaration de candidature (en attendant le mémento 2014) – voir p. 8
Sur les incompatibilités – voir p. 39

moc+ppld

3 réflexions sur “ Appel à candidature pour les élections européennes Grand-Est ”

  • 13 mars 2014 à 19:53
    Permalink

    Bonjour
    je peux être colistier.
    j’habite Voiron (38)
    cordialement
    Claudio

  • 14 mars 2014 à 22:21
    Permalink

    Disponible pour être candidat sur la liste du grand-est
    Michel Simonin, 50 ans, à Nancy, accepte d’être l’un des porte parole ( mais moins disponible ce printemps ) je pourrai aussi essayer de trouver d’autres candidat(e)s

  • 22 mars 2014 à 09:26
    Permalink

    Salut,
    Je suis ok pour être candidat. Inscrit sur les listes à Dijon, ou j’habite. J’ai 37 ans.
    Pas trop prêt à être porte parole, mais très disponible pour toute activité militante.

Les commentaires sont fermés